Web design – design web

Discipline qui consiste à créer des éléments graphiques, des interfaces, des modèles pour des pages web et applications mobiles.

W3C

Le World Wide Web Consortium est un groupement d’entreprises à but non lucratif en charge de promouvoir ses travaux et inciter les leaders de l’Industrie et de la Recherche ainsi que les PME innovantes à participer aux activités de standardisation du Web et ses technologies associées. Site web du bureau du W3C en France (Inria)

WebP

Format de compression d’image développé par Google après son rachat de On2 Technologies utilisable sur les navigateurs Chrome et Opera.

WPMS

WordPress Multisite (WPMS) est un réseau de sites qui partagent la même installation depuis un seul et même tableau de bord. Codex WordPress Outils de gestion multisite : ManageWP InfiniteWP MainWP

Whimsical

Outil de création de wireframes, maquettes, mockups, organigrammes, prise de note collaboratifs. Mindmaps. Version gratuite limitée à 4 projets . Site web

WHATWG

Le Web Hypertext Application Technology Working Group une organisation qui maintient et développe le HTML et les APIs des applications Web. Le WHATWG a été mis en place en 2004 par d’anciens employés d’Apple, Mozilla et Opera.

Workflow

Processus d’automatisation du flux de travail qui permet de réaliser les étapes successives et la validation d’une tâche définie, d’un processus de communication, d’une campagne publicitaire.

Wayback machine

Service en ligne qui indexe les anciennes versions des sites Web. Site web

Web analytique

Analyse de l’audience, du comportement des visiteurs, de la conversion sur un site web, un réseau social, une campagne ou une application web. Les scripts de tracking (captation de données) sont appelés des tags. Quelques outils : Matomo Analytics (Open source), Google Tag Manager, Google Analytics, Webtrekk, AT Internet, Mix Panel, IBM Analytics, Adobe Analytics.

WebAssembly

WASM ou WebAssembly est le 4ème langage exécuté directement dans le navigateur après HTML, CSS et JavaScript en cours de standardisation par le W3C. C’est un langage compilé qui s’éloigne d’un Web ouvert. WebAssembly est bytecode, un code binaire intermédiaire entre le code source et les instructions machines. Il ne peut pas être directement exécuté […]