Aller au contenu principal

Material Design

Publié par Stéphane Arrami le sam 20/07/2019

Élaboré par Google en 2014 pour harmoniser l’expérience sur l’ensemble de leurs interfaces, il est basé le réalisme, l'action de l'utilisateur par un mouvement et 3 éléments physiques : la lumière, les ombres et l’espace 3D.

L’objectif est d’offrir la possibilité à l’utilisateur de déplacer des éléments de l’interface comme il pourrait le faire avec des objets dans le réel.

Afin d’imiter au mieux la réalité, des ombres portées ont été ajoutées. Elles constituent un repère visuel qui reproduit l’incidence de la lumière sur les éléments.

Pour arriver à cette impression, Google s’est inspiré d’une feuille de papier en imitant les ombres produites lors de ses déplacements.

« Contrairement au vrai papier, le matériau digital peut s’étirer et se modifier de manière intelligente. Le matériau contextuel a une surface physique et des bords. Les superpositions et les ombres donnent des informations sur ce que vous pouvez toucher ». Matias Duarte, Designer et concepteur d’interface Google.

Mots clés