SCV

Un système de contrôle de version permet de sauvegarder l’état du code d’un projet dans une base de données appelée dépôt. Les fichiers et les différentes versions sont stockés dans un répertoire et gérés par un logiciel. Le dépôt peut être partagé entre plusieurs personnes.

Dans un SCV décentralisé, une version de référence du projet, le référentiel distant, peut être récupéré, cloné sur une machine locale depuis un serveur distant par plusieurs utilisateurs. La copie en local du projet peut être ensuite modifiée,  synchronisée, rattachée après modification au dépôt principal.

Fonctionnement :

  1. Télécharger et installer le logiciel de système de contrôle de version.
  2. Initialiser dans un dossier le système de contrôle de version (exemple : git init).
  3. Vous configurez ensuite votre identité soit spécifiquement pour le dossier en cours, soit pour l’utilisateur sur la machine avec l’option –global, soit pour l’ensemble des utilisateurs sur votre ordinateur. (ex. git config –global user.nom « Jean Dupont » $ git config –global user.email [email protected] ). Dans les deux derniers cas un fichier de configuration local est créé (ex. git config –list pour vérifier l’utilisateur enregistré dans le fichier .gitconfig soit dans le dossier caché .git du projet ou ~% dans le dossier utilisateur).
  4. Le logiciel identifie de manière unique les versions et les fichiers qu’il réunit dans une zone de transit (staging area) à l’aide d’une commande (exemple git add .) A cette étape les fichiers ajoutés sont indexés dans un fichier index. Vous pouvez ignorer certains fichiers. Les fichiers sont stockés dans un dossier d’objets, identifiés par un système de hachage cryptographique sous forme de clés et valeurs. Ils sont créés ou modifiés lorsque nécessaire ou bien seulement référencés, ce qui accélère le processus de stockage.
  5. Lorsque vous êtes certain de la correction ou de la nouvelle fonctionnalité à valider et à garder dans l’historique de version du référentiel local, vous utilisez une commande de sauvegarde commit et message (par exemple : git commit -m « Pourquoi de la sauvegarde ») .

Un système de version permet de conserver un historique, de revenir en arrière dans le temps, de suivre les modifications des fichiers, de travailler en équipe, de déployer des fichiers sur un hébergement avec un accès SSH.

Exemple :

GIT

Mercurial